Actiparc II
34 Allée Champ Dinard
86440 Migné-Auxances

les éditions Atlantica arrivent dans nos rayons : l’eau

Laissons donc cette maison se présenter :

Atlantica éditions édite des livres depuis 1983. Depuis lors, les mathématiques, l’électro-ménager et le tennis ont remarquablement progressé.
Mais l’édition, mais les livres? On avait plutôt prédit leur disparition et il n’en fut finalement rien.

De même les éditions Atlantica, sont-elles encore là, trente ans après. Elles s’intéressent aux punks, aux toros, à la communauté juive, au jazz, au graffiti, à l’architecture, aux baleines, au nihilisme balnéaire d’un philosophe-surfeur ; elles s’intéressent à tout à condition que notre vaste région n’y soit pas étrangère, et à condition surtout de ne jamais céder au passéisme.
D’aucuns disent que nous faisons du «local». A ceux-là, nous offrons cette phrase ensorcelante de Miguel Torga : «L’universel, c’est le local moins les murs.»

Voici quelques ouvrages du fonds de plus de  3 000 références pour vous mettre en appétit

 

L’EAU

 

David Davis
Waterman. la vie aquatique de Duke KahanimokuWaterman est la première biographie exhaustive consacrée à DUKE KAHANAMOKU (1890-1968), nageur, médaillé aux Jeux olympiques de 1912, 1920 et 1924, surfeur et véritable icône hawaiienne : le waterman ultime, un être humain voué à toutes les pratiques océaniques.
Bien avant que Mark Spitz et Michael Phelps n’effectuent leurs premières brasses, Kahanamoku émergea des eaux lointaines de Waikiki pour devenir la première superstar américaine de la natation olympique. Le premier «poisson humain » établit plusieurs douzaines de records mondiaux et resta au sommet de cette discipline pendant bien plus de dix ans. Sa rivalité avec Johnny Weissmuller transforma la compétition de natation d’un spectacle anodin et marginal en un événement de premier ordre. Kahanamoku utilisa sa renommée olympique pour faire connaître au monde le surf, une activité jusqu’alors quasiment inconnue au-delà de l’archipel hawaiien. Fièrement campé sur son longboard traditionnel en bois, il propagea le surf de l’Australie à Hollywood et de la Californie au New Jersey. Nul autre athlète américain n’a eu plus d’influence que lui sur ces deux sports et pourtant, il demeure une figure énigmatique et méconnue : un Polynésien à la peau bronzée qui fit face à l’ignorance et au racisme bien avant Joe Louis, Jessie Owens et Jack Robinson.
Le lien étroit de Kahanamoku avec sa terre natale était essentiel.
Né dans un royaume d’Hawaii encore indépendant, il fut shérif d’Honolulu pendant la Seconde Guerre mondiale et devint ensuite l’ambassadeur mondial de l’esprit aloha jusqu’à sa mort en 1968, neuf ans après l’accession d’Hawaii au statut de cinquantième État des États-Unis.
Dans Waterman, DAVID DAVIS, journaliste américain plusieurs fois récompensé pour ses travaux, retrace le destin exceptionnel de Duke Kahanamoku dans et hors de l’eau, son élément naturel.
« Waterman de David Davis rend enfin à Duke Kahanamoku,
icône hawaiienne, l’hommage qui lui est dû. Il le replace à la tête du panthéon des dieux du surf tout en évoquant sa noblesse d’âme typiquement hawaiienne dont il reste l’archétype. »
The Wall Street Journal
Jean-Emmanuel Deluxe
BEACH BOYS. Un été sans finCet ouvrage est une plongée subjective dans l’épopée des Beach Boys et de son célèbre chanteur, Brian Wilson.
Les Beach Boys sont, en France, souvent réduits à leurs débuts dans la Surf Music. C’est oublier qu’avec « Pet Sounds » et « Smile », ils furent les seuls artistes capables d’égaler voire surpasser les Beatles. Dans cette biographie menée au rythme d’une bande-son californienne, vous découvrirez que derrière les sourires de façade se cachent des drames et une vraie mélancolie.
Le lecteur saisira en quoi le destin de Brian Wilson, génial « idiot, savant » est une parabole sur le mythe pop de la Côte Ouest et de l’été sans fin.Diplômé des Beaux-Arts, Jean-Emmanuel Deluxe est un spécialiste en pop culture, un auteur et un artiste. Journaliste pour Citizen K, Rock & Folk, Transfuge, Schnock et bien d’autres, il est aussi le boss du label Martyrs of pop qui s’est illustré avec April March, Jacques Duvall et Jay Alansky. Il prépare son premier roman et la sortie de son album au casting impeccable. Fasciné par les 60’s californiennes et Brian Wilson, l’écriture de cette « Vie de Brian » lui semblait naturelle.ISBN : 978-2-7588-0547-2
Format : 15 x 21 cm
Prix : 21 €
Parution : avril 2018
 
 

Surfing moments par François lartigau

Il fut un frondeur, un vrai, mordu de vagues, de voyages et d’expériences. Comme peu d’autres, il a vécu l’aventure du surf moderne, a connu la contre-culture de la glisse, la découverte des spots secrets, la route, les drogues, la marginalité.
Au cours de ses aventures, de Biarritz à l’Australie en passant par l’Afrique du Sud, Hawaii et Bali, il ne s’est jamais défait de ses carnets et scrap-books, tous remplis d’anecdotes, de dessins et d’aquarelles, sauvegardant ainsi ce qu’il appelait les « Surfing Moments ».
Plusieurs mois avant de s’éteindre le 13 décembre 2016, François Lartigau avait entrepris de tout raconter. Trop diminué par la maladie, conscient qu’il ne pourrait aller au bout de son dernier projet, il a demandé à son ami surfeur et écrivain Alain Gardinier de l’aider à réaliser le livre dont il rêvait.
Plonger dans Surfing Moments, c’est embarquer pour un superbe voyage où les souvenirs se mêlent aux tubes de couleurs et à l’eau salée.
Ce récit unique nous transporte dans l’univers d’un homme fou d’océan, de mouvement et d’absolu.
Né au Niger en 1949, François Lartigau a grandi à Biarritz avec son frère Jean-Marie. Figure majeure de l’histoire du surf français et international, surfeur hors pair, le Biarrot est également un artiste qui ne quittait jamais son carnet d’aquarelles et son harmonica. Les plus grands créateurs du surf art se revendiquent de ce créateur libre et rebelle qui a totalement consacré la dernière partie de sa vie à la création picturale.
Amis de trente ans, Alain Gardinier et François Lartigau partageaient une même passion pour le surf, la musique et l’art. Réalisateur et auteur de nombreux ouvrages chez Atlantica (Ride the Wild Surf, Surf Culture, Miki Dora) Alain Gardinier a accompli l’un des rêves de son frère de surf : coucher sur papier ses chers Surfing Moments.

ISBN : 978-2-7588-0517-5
Format : 23,5 x 31 cm
Prix : 32 € – 272 pages
Parution : 13 avril 2017